Même en 2019, de nombreuses maisons individuelles et appartements restent très mal isolés, entrainant incommodités pour les occupants, dépenses énergétiques majorées et conséquences calamiteuses pour l’environnement. Les systèmes de chauffage sont également souvent mal adaptés, moins performants que les nouveaux procédés. En réformant ses aides financières et en les simplifiant à partir du 1er janvier 2020, l’Etat souhaite encourager ses rénovations énergétiques et les multiplier. Le moment de faire appel à des professionnels de confiance comme ceux de La Maison Des Travaux Blois pour faire effectuer ces travaux.

Quels sont les points faibles énergétiques d’une maison ?

C’est d’abord l’isolation. Si aujourd’hui les constructions neuves sont accompagnées de normes énergétiques drastiques, appuyées notamment sur le Réglementation Thermique 2012 favorisant des consommations réduites de dix fois et des budgets chauffage quasiment nuls, les maisons construites avant les années 2000, voire avant 2010, sont souvent très mal isolées.

Une bonne dizaine de zones sensibles entrainant des déperditions de chaleur sont identifiées : ainsi, la toiture représente par exemple la plus importante de ces zones, avec près de 30 % des déperditions de chaleurs d’une maison, suivi de près par les murs (20 %) et par les fenêtres (15%).

Aussi, ce sont souvent ces zones qu’il est important de cibler lors d’une rénovation énergétique, auxquelles on peut rajouter les portes, planchers, plafonds, etc.

Le système de chauffage d’une maison peut également s’avérer être un point faible énergétique, avec des matériaux plus vraiment adaptés à l’image de ces vieux convecteurs électriques, beaucoup moins performants et bien plus gourmands en électricité que leurs évolutions modernes. Les chauffages sont également à placer au cœur des chantiers de rénovations.

 

Les aides et les lois : qu’est ce qui va changer ?

Le crédit d’impôt de transition énergétique (CITE) était jusqu’à présent un recours pour les ménages permettant de bénéficier d’un dégrèvement d’impôt pour des travaux d’isolation ou d’amélioration globale de performances thermiques, sous conditions. A ces aides pouvaient être associées celles de l’ANAH, agence nationale pour l’habitat, mais aussi les certificats d’économies d’énergie (CEE) ou encore l’Eco prêt à taux zéro.

Seulement, ces aides n’ont pas toujours été utilisées par les familles françaises, pour leurs chantiers d’isolation ou pour le remplacement de leur système de chauffage. Souvent par méconnaissance, mais aussi par découragement, au moment de la création des dossiers de demandes.

Le mercredi 11 septembre 2019, puis par une nouvelle lecture le 26 septembre, l’Assemblée Nationale a adopté définitivement la loi sur l’énergie et le climat, ayant notamment pour leitmotiv « l’urgence écologique et climatique ». Ce texte veut en particulier lutter contre les « passoires énergétiques », ces vieilles maisons si mal isolées.

Dans ce cadre, il est notamment question de réformer les aides pour les simplifier et les rendre beaucoup plus accessibles. Il sera également question d’audit énergétique obligatoire.

 

  • Le crédit d’impôt (CITE) va devenir au 1er janvier 2020 une prime qui va cibler les ménages les plus modestes selon différents plafonds de revenus. Le dossier pourra être rempli plus facilement via une plateforme internet. La prime sera versée en intégralité au foyer concerné à la fin du chantier, ce qui évitera à ces dernier de devoir faire l’avance de trésorerie pour le règlement des artisans.
  • Pour les propriétaires bailleurs, il faudra à partir du 1er janvier 2021 atteindre une classe énergétique de niveau E pour prétendre à réviser le montant d’un loyer.
  • Au 1er janvier 2022, un audit énergétique sera obligatoire en cas de vente ou de location d’une « passoire thermique » qui impliquera la réalisation de travaux adaptés.
  • A partir de 2023, les logements au-delà de la classe G devront être obligatoirement rénovés sous peine de ne plus pouvoir être loués.

Toutes ces obligations légales pourront être accompagnées de la nouvelle prime, c’est donc le moment d’en profiter.

Philippe Lemaire et les équipes de La Maison Des Travaux Blois sont là pour vous écouter et vous conseiller dans ces chantiers énergétiques. N’hésitez pas à faire appel à leurs services.